Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)

Publié le par Diluvien

David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)

David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)

Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)

Pourquoi dans beaucoup d'œuvres peut-on trouver un équilibre et des images en positionnant un miroir au bon endroit ?

   Surtout qu'allez essayer de positionnez votre outil sur une toile du Louvre... Parfois même, vous seriez seul : une toile de 3 mètre de haut, bon courage !

   Heureusement la technologie pour une fois est utile...

   Amusons-nous donc avec cette œuvre, la troisième version de l'artiste (comme beaucoup de choses, faut-il répéter et comparer pour aboutir ? Non, aujourd'hui un chanteur ne tenterait pas plusieurs versions, surtout si cela lui prenait autant de temps de création). Peinte début du 17ème par ce peintre provocateur dont l'histoire est si rocambolesque.

   Quelle image ? Première vision : horrible, cette décapitation est digne des pires images de You Tube. L'expression de ce visage de Goliath tenu d'une main attire (point d'or ?) et fige le regard. Normal, il nous regarde lui-même ! La mort en face en quelque sorte ; Avec ce sang, cette vie qui fuit. Un des fils rouges de cet artiste, si on peut le simplifier ainsi. Mais qui fait parfois partie de l'idée de vie de ses tableaux, la seule petite notion de mouvement dans tout ce reste qui semble figé. Un futur effet cinématographique (qui a déjà pique le clair-obscur à l'artiste). La légende veut que cette horrible tête soit un autoportrait de l'artiste, avec comme argument la cicatrice similaire.

   Heureusement il est, en miroir de biais, apaisé par ce visage si doux de David. Ce dernier au regard qui pourrait être interprété de mille façons, selon l'humeur ? Pitié ? Dédain ? Regret ? Compassion ? Détaché ? Triste ? Fier ? En tout cas il est pauvrement vêtu, Il semblerait que l'inscription sur l'épée puisse signifier ‘ L’humilité tue l'orgueil' (d'autres y voient une signature de l'artiste)

   Quel regard aurions-nous si nous tenions entre les mains la tête de notre pire ennemi, si fort soit-il ainsi vaincu et surpris ? Supporterions-nous cette image ? Comment en demander pardon ensuite à la Vie (oublions les Hommes...). Peut-être était-ce la question du peintre, rappelons ici que la Caravage aurit été banni suite à plusieurs 'meurtres' commis au cours de duels... Il a été dit que ce tableau était son repenti, qu'il voulait se faire pardonner de ses pêchés auprès du pape en se représentant ainsi. Ne peut-on pas plutôt y voir une dénonciation de ce que lui a fait la société ? (Notamment religieuse). Qui est la victime ici ?

   Et qui serait son bourreau ? David, dont l'histoire est si belle, bras de la justice contre le mal. Serait-ce une image de ceux qui l'ont puni (le clergé) ? Attardons sur la lumière. Il n'est pas difficile de voir qu'il y a des parties bien partagées entre le sombre et le clair. Et chacun a droit à sa part de l'un et de l'autre. Le visage de Goliath comme celui de David. L'un est-il au fond meilleur que l'autre ? Et ces deux bras ? L'un sombre tenant l'épée et l'autre éclairé...

   Maintenant, jouons...

  

Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)
Miroir dans l'art 1 - David avec la tête de Goliath (Le Caravage, Rome)

Commenter cet article