Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les expressions 2 : "Voir midi à sa porte"

Publié le par Diluvien

les expressions 2 : "Voir midi à sa porte"

Voir midi à sa porte : expression née, selon les informations récoltées, de l'époque où étaient utilisés les cadrans solaires. Outil magique, puisqu'indiquant l'heure juste en plantant un baton dans le sol et en observant son ombre. Mais tellement imprécis que selon d'où l'on regardait il n'indiquait pas la même heure. D'où la signification d'avoir son propre avis dans le sens selon sa propre situation personnelle. Le mot porte venant renforcer le sens : sa porte, sa maison, sa famille = dans l'intérêt des siens.

Ce n'est pas : une expression née de la suite d'un serial killer qui aurait accroché des horloge réglées sur midi quelques jours avant d'éxécuter ses victimes, sinon cela aurait signifier "être sous une menace" / "avoir encore peu de temps a vivre".

Ce n'est pas : un nouvel argumentaire immobilier pour vous faire acheter un appartement bénéficiant d'une toute nouvelle norme permettant d'avoir toujours du soleil devant sa porte.

Ce n'est pas : une nouvelle montre de luxe de la taille d'une porte. Même les très très très très riches n'ont pas des poignets assez gros... Sinon les bijoutiers y aurait bien pensé !

Cela peut être : une alerte, si on a un ami qui s'appelle midi et que l'on a pas envie de voir...

Ce n'est pas une expression macronienne, car de sa porte il ne voit pas midi mais une autre expression : l'"autre côté de la rue" (qu'il suffit de traverser pour y trouver des choses merveilleuses). Ce qui est très amusant car si on se met à la place du gentil monsieur qui y croit et traverse cette fameuse rue pour y trouver un travail et qu'il ne le trouve pas et se tourne d'un air interrogateur on pourra toujours lui répondre "mais non ! je t'avais dit "de l'autre côté de la rue !" pour qu'il comprenne enfin...

Car en finalité on transporte son point de vue avec soi, on a beau traverser là un autre voit la vie en rose, on continuera de voir son midi à soi. En fait on trasporte avec nous cette porte à travers laquelle nous voyons la vie et qui est de plus en plus modifiée par le siformations qui nous sont envoyées. Ce qui est dommage c'est qu'on ne peut pas de temps en temps la fermer.

 

                                                                                                                 Diluvien

 

_________________________________________________________

On a tous entendu des expressions étranges, souvent venues (voir traînées) d'un autre temps. La définition même "d'une expression" est compliquée. En effet le mot "expression" ayant tant de sens différents ! L'expression du visage, l'expression qui nous permet de parler de vives voix, l'extraction d'un liquide d'un corps (notre expresison vocale serait-elle comme du pus devant sortir absolument sous la pression, mais de quoi ? d'une présence...?), une façon de définir (l'expression des émotions, du désir, etc...), l'indication d'une formule a effectuer en algèbre, réduire une chose à sa forme la plus simple ("à sa plus simple expression"), la représentation d'une activité humaine à son degré le plus haut ("Dante est l'expression complète de l'idée romaine..."), et pleins d'autres choses encore.

Mais "une expression" ? Celle que l'on rpète par habitude, qui vient imager nos paroles et donner quasi-visuellement un complément à ce que l'on veut signifier. Une expression (parole) expressive (dans le sens plus que les autres".

Je la définirait donc par : "une suite de mots qui, 1/par l'habitudes de son utilisation à l'identique, 2/ par une représentativité de l'information à communiquer, 3/ souvent par une sonorité adéquate, 4/ parfois humoristique, finit par former un tout semblant aux mieux définir une situation bien particulière".

Si vous avez mieux, merci beaucoup de m'en informer !

 

Commenter cet article