Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les expressions 3 : "Sans crier gare"

Publié le par Diluvien

les expressions 3 : "Sans crier gare"

"Sans crier gare" : expression très ancienne, puisque dans certaines interprétations (expressio.fr) il est fait référence à un mot du XIIème siècle (si, si, j'ai bien lu, enfin recopié, là pour valider, en 1 101...) "guar" qui voulait dire "prendre garde" (également en lien avec le verbe "se garer" = se mettre de côté). Au XVIème devenue "sans dire gare" pour devenir au début du XIXème l'expression actuelle, signifiant toutjours "sans prévenir" / "soudainement, sans alerter".

Alors il serait facile de faire de l'humour en faisant le lien bêtement avec une gare qui arriverait à toute vitesse. Blague épuisée, ce n'est pas le genre de la maison Diluvien (TM marque déposée).

Non moi, ce dont je souhaiterais parler c'est tout d'abord de QUI peut utiliser cette expression ? En effet déjà côté praticité "sans prévenir" devrait suffire. Et pourtant... On sent la différence, hein ? Parce que dans "prévenir" il y a tellement de degrés d'importance du sujet possible (On devrait inventer des attentions graduels en ajoutant un petit truc, un chiffre à la fin). Alors que dans "crier gare" on sent que derrière il y a du lourd.

Mais avant cela posons nous juste une question... QUI crie "gare", aujourd'hui surtout ? Si peut être le conducteur du train ( d'ailleurs en vrai moi je pense que l'expression vient plus de là, de l'âge d'or des trains, le conducteur devait alerter avant d'arriver àl a gare suivante que ceux qui devaient descendre puissent se préparer, et on peut facilement envisager qu'il devienne gênant, voir dangereux, qu'il arrive en gare sans avoir poussé son fameux cris (ou avoir tirer sur le fameux "sifflet" du train !!!).

Mais sinon ? Si je crie "gare" très fort dans un lieu public... prenons... ah bah, non, pas une gare du coup... disons un aéroport... Qui va réagir ? Alors ensuite si je fais quelque chose de surprenant et que l'on me reproche de l'avoir fait "sans crier gare", je pourrais répondre que j'ai tenté de le faire, en criant "gare" très fort. Ils vont me répondre que justement c'est bien pour ça qu'ils sont en train de m'arrêter ! Parce que j'ai hurlé sans "crier gare". Alors si je leur réponds que justement c'était pour crier "gare" et savoir si cela alertait les voyageurs on ne vas jamais en finir.

Donc en gros l'expression devient inutile dans au moins deux endroits selon mon expérience, dans les gares (parce que personne ne va vous comprendre) et dans les aéroports, parce que vous risquez de vous faire enfermer. Ailleurs... Je n'ai pas encore pu tester.

                                                                                                Diluvien (de prison...)

 

_____________________________________________________________

On a tous entendu des expressions étranges, souvent venues (voir traînées) d'un autre temps. La définition même "d'une expression" est compliquée. En effet le mot "expression" ayant tant de sens différents ! L'expression du visage, l'expression qui nous permet de parler de vives voix, l'extraction d'un liquide d'un corps (notre expresison vocale serait-elle comme du pus devant sortir absolument sous la pression, mais de quoi ? d'une présence...?), une façon de définir (l'expression des émotions, du désir, etc...), l'indication d'une formule a effectuer en algèbre, réduire une chose à sa forme la plus simple ("à sa plus simple expression"), la représentation d'une activité humaine à son degré le plus haut ("Dante est l'expression complète de l'idée romaine..."), et pleins d'autres choses encore.

Mais "une expression" ? Celle que l'on rpète par habitude, qui vient imager nos paroles et donner quasi-visuellement un complément à ce que l'on veut signifier. Une expression (parole) expressive (dans le sens plus que les autres".

Je la définirait donc par : "une suite de mots qui, 1/par l'habitudes de son utilisation à l'identique, 2/ par une représentativité de l'information à communiquer, 3/ souvent par une sonorité adéquate, 4/ parfois humoristique, finit par former un tout semblant aux mieux définir une situation bien particulière".

Si vous avez mieux, merci beaucoup de m'en informer !

Commenter cet article