Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Attaquons nous à la bible - La Genèse / Chapitre 1 : de la création de la Terre à l'Homme

Publié le par Diluvien

Attaquons nous à la bible - La Genèse / Chapitre 1 : de la création de la Terre à l'Homme

   Alors voilà, cela fait longtemps que l'on se dit qu'il faut aller regarder tout ça de plus près. Alors ne tergiversons pas plus et attaquons.

   La Genèse - chapitre 1 :

Création de la Terre :

   On connaît tous le début : Dieu crée la Terre, une boule vide, emplie de ténèbres. MAIS il se déplace déjà au-dessus des eaux. Donc il ne crée pas l'eau ou elle a été livrée avec la Terre. Ensuite vient la plus fameuse des phrases : "que la lumière soit" et la lumière fut. Il est intéressant de constater qu'encore aujourd'hui quand on appelle la lumière cela peut aussi faire référence à la recherche d'une idée, d'une solution. Dieu aurait-il eu un doute puis un éclair lui dictant ce qui devait être fait ensuite ? Dans tous les cas il constate que sa lumière est bonne et la sépare des ténèbres. (Son idée est la bonne et il la sépare des autres pistes ?). Puis il crée le temps et du coup cela permet d'arriver à la fin du premier jour (logique, ce passage m'a fait rire en fait - on peut se perdre dans cette phrase : s'il ne crée pas le temps il ne peut passer au jour suivant).

   Là ou cela se complique (finalement très vite) c'est qu'ensuite il passe la journée suivante à séparer les eaux en 2, mais à l'horizontale : et il fait du haut le ciel... Fin de ce qui est étrangement nommé le second jour, or quand on parle de second cela signifie normalement qu'il n’existe pas de troisième, sinon on parle de deuxième. (Suspense...).

   Mais on passe quand même au troisième jour (ouf) et il semble reprendre un travail abandonné en réunissant les eaux laissées en dessous à UN SEUL ENDROIT ? (donc une seule mer) pour faire apparaître la terre et nommer cet amas d'eau mer. Et ensuite il créé toute la végétation et le concept de semence. Dans cette partie ce qui est étrange est qu'à chaque acte il valide que ce qu'il a fait était bien : " Dieu vit que cela était bon " à chaque fin de phrase, on ne peut pas dire qu'il savait exactement ce qu'il faisait à l'avance. Cela ne colle pas avec mon image de Dieu. Mais tout à une signification, Dieu nous a fait à son image et nous devons apprendre et évoluer...

   Le quatrième jour est très étrange : Dieu a mis trois jours à faire la Terre mais en un jour il allonge la notion de temps réduite apparemment à 1 jour à la notion d'année, puis tout à coup crée la Lune, le Soleil, puis hop toutes les étoiles autour juste pour faire un cadre autour de sa création.

   Le cinquième jour Dieu crée les poissons et les oiseaux et permet leur reproduction.

   Le sixième jour Dieu crée les autres animaux qui sont séparées en trois catégories : bétail, reptiles et autres animaux terrestres. Cette séparation interroge quand même... Il existe tellement d'espèce, ok les reptiles peuvent être une catégorie à part, mais le bétail ?

   Puis il crée l'homme à son image. 2 fois : il crée l'homme à son image et la phrase suivante il le crée à l'image de Dieu. Normalement dans un tel texte rien ne devrait être du hasard. En tout cas apparaissent l'homme et la femme. Il leur indique qu'ils doivent se multiplier et dominer toutes les autres espèces. Puis qu'il leur offre toute végétation à graine pour se nourrir, puis que les animaux pourront se nourrir de l'herbe qui ne porte pas de graine.

   Fin du chapitre. Je découvre ce texte et suis déjà très surpris. D'un Dieu presque hésitant, semblant un peu se débattre avec l'eau au début (création pas très fluide). Par contre dans ce passage on soulignera des notions primordiales de la graine, des étoiles indiquant les années, du ciel fait à partir d'eau et certainement bien d'autres que je ne suis pas à même de comprendre.

   Mais pour finir sur ce premier chapitre : je suis pressé de voir la suite car moi qui ait du mal avec le mouvement (violent) VEGAN - alors que franchement je ne trouvais pas plus sympathique qu'un végétarien avant puisque ma mère l'a toujours été, mais elle ne m'a jamais rien imposé - et là on est quand même sur une première indication ultra claire non ?

                                                                 Diluvien

 

Commenter cet article